Différences selon les disciplines

Bloc, escalade sportive, big wall etc., quelles différences dans la programmation ?

Le langage courant regroupe sous le terme « escalade » un ensemble de pratiques et de styles différents. Entre compresser des plats à Bleau ou enchainer un big wall du Yosemite, on notera quelques nuances…

En terme d’entrainement aussi, puisque la différence se fera dans la programmation de vos séances mais aussi au sein même de celles-ci.

En effet, quand bien même il peut être une bonne idée de varier les stimuli d’entrainement et les charges de manière régulière, c’est surtout votre pratique de prédilection qui déterminera ces derniers.


Dans le cas du bloc, puisque vous cherchez surtout à développer des capacités de force et de puissance, les variables sur lesquelles jouer se trouveront plutôt du côté des stimuli et de leurs charges, sans chercher un volume forcément conséquent.

En escalade sportive, ce sera en règle générale plus intéressant d’augmenter le volume de vos séances et de diminuer les périodes de repos entre exercices (pas entre séances), afin d’améliorer vos capacités d’endurance.

Enfin les grimpeurs de grandes voies et de big-wall devront quant à eux augmenter massivement le volume total d’activité à intensité moyenne ainsi que s’engager dans une pratique aérobie générale et régulière.