COMMENT SE MOTIVER À S’ENTRAINER ?

Voilà une interrogation fondamentale. Le site que vous consultez actuellement répond à la question du comment s’entraîner, un peu moins à celle de la motivation à s’entraîner…

Comme d’habitude, les grimpeurs sont persuadés que mise à part arrêter de descendre des bières ou prolonger les séances de slackline, rien ne les fera progresser (non, j’exagère à peine).

« Top 10 » des astuces pour se motiver (sans ordre particulier) :


1. Trouvez-vous un objectif

Comme le dit si bien Steve Bechtel : « si vous ne savez pas où vous allez, aucune route ne vous y emmenera ».

2. Ayez un plan

Déterminez vos axes de progression et commencez chaque entrainement avec un but précis, afin de savoir où vous devez aller et quels sont vos objectifs du jour. Cela vous évitera d’errer sans but dans cette salle urbaine bondée de monde…

3. Faites de l’entrainement une habitude

L’idée est de créer une routine, un ou plusieurs créneaux fixes qui deviendront une habitude dans votre emploi du temps.

Par exemple : le mardi de 18h à 20h c’est training. Cela fait partie de votre planning, vous allez le faire, pas la peine d’être motivé ou non. Un peu comme amener les enfants à l’école le lundi à 8h, y’a pas le choix, envie ou non…

4. Regardez des vidéos

Se faisant, certains chercheurs affirment que vous allez renforcer votre contrôle moteur ou encore votre concentration. Quoi qu’il en soit les vidéos d’escalade devraient (pour la majeure partie d’entres-elles) vous tirer vers le haut et vous motiver (en tout cas davantage que la moyenne des vidéos de youtubeurs).

5. Soyez passionné !

Qui dit passion dit motivation…

6. Ayez un ou une partenaire d’entrainement

Trouvez-vous un.e partenaire (il ou elle va vous tirer vers le haut quand vous serez au plus bas). Parrallèlement, parlez aux autres de vos objectifs, car oraliser ceux-ci est une manière de les rendre réels à vos yeux.

7. Prenez note de vos progrès

Notez vos séances, sensations et petites victoires du jour. Notez vos ressentis. En cas de coup de mou, un coup d’oeil aux séances qui ont porté leurs fruits peut suffire à vous donner l’envie de vous y mettre.

8. Évitez la monotonie de l’entrainement

Faites varier les supports et évitez les séances redondantes synonymes d’ennui (oui, il y a plus sympa que de faire uniquement du Pan Güllich…)

9. Mettez de la musique (et utilisez de vraies enceintes !)

À votre appréciation personnelle, ma préférence personnelle va à KRS-One plutôt qu’à Lady Gaga, après c’est à vous de voir…


10. Virez votre smartphone (et toutes les autres distractions du genre…)

Vous ne vous en porterez que mieux…



Vous allez en chier (et c’est ça qui est bon), s’entrainer c’est aussi apprendre à TOUT donner, ces 1 ou 2% qui semblent si peu mais qui, dans une voie ou un bloc à votre limite, feront la différence…