Matériel nécessaire

S’entrainer demande un investissement financier indéniable, quoique pas forcément exorbitant. Selon vos contraintes budgétaires, d’emploi du temps et de place, plusieurs options s’offrent à vous. 

Quoi qu’il en soit, voici les quelques éléments nécessaires :

une poutre d’escalade avec système de délestage (poulie, élastique ou corde, version cheap en chambre à air de vélo)

une barre de traction

un système d’anneaux ou de sangles de suspension type TRX (sauf pour les débutants & novices qui travailleront plutôt au sol). Voici une version DIY maison testée et approuvée (en anglais)

l’accès à un pan d’escalade ou une salle d’escalade « de bloc » (à privilégier à une salle « à cordes » pour diverses raisons)

un tapis pour s’étirer

un baudrier (pour y attacher du lest), des sangles ou vieux bouts de cordes et quelques mousquetons

quelques poids (lests). Leboncoin, Emmaüs, les magasins d’occasion et autres dépôts caritatifs seront vos meilleurs amis…

un élastique de renforcement musculaire (selon votre degré de rejet de la société de consommation, ça se bricole très bien avec une chambre à air de vélo)

un chronomètre

de la musique

en option #1 : un pan Güllich

en option #2 : des copains / copines pour vous crier dessus et vous motiver


Un des intérêts de s’entrainer chez soi, c’est justement d’y être : chez soi ! Outre un gain de temps (c’est incroyable ce qu’on peut faire en 3′ entre les séries d’une séance de poutre), c’est souvent une solution pratique (tout le monde ne vit pas en ville entouré de salles de grimpe) et économique. Si vous optez pour l’option « abonnement à une salle d’escalade », assurez-vous que celle-ci soit équipée du minimum pré-requis (sauna, hammam, tireuse à bières sont des options certes sympathiques mais pas forcément des plus utiles…) et qu’elle soit facilement accessible.


En contrepartie, même si la force s’entraine très bien à la maison sur une simple poutre, l’entrainement de certains systèmes énergétiques demandent d’avoir accès à un pan ou une salle d’escalade. À défaut, vous pouvez imaginer réaliser un entrainement complet en n’utilisant que votre poutre, mais préparez-vous à repousser votre seuil de tolérance à l’ennui…