Le retour au calme

Le retour au calme vise à apaiser graduellement l’organisme après l’activité, afin de le faire revenir à son état normal.

En réalité ce retour au calme tient un peu du mythe. Il préviendrait les blessures, réduirait le temps de récupération, diminuerait les courbatures et ainsi de suite. Malheureusement, à l’heure actuelle on trouve peu d’études à ce sujet, et encore moins qui valideraient cette hypothèse…


Considérez plutôt que le retour au calme est intéressant pour faire une coupure progressive entre entrainement et retour à la vie courante. Vous allez remettre corps et esprit dans l’état qui précédait votre séance, en diminuant progressivement température corporelle et si nécessaire, rythme cardiaque. Parallèlement le retour au calme peut vous aider à compléter une partie de votre volume d’entrainement (vous pouvez par exemple y travailler votre capacité aérobie).

L’idée est de favoriser la circulation sanguine en pratiquant une activité physique de faible intensité (vous pouvez grimper mais vous pouvez aussi vous contenter de marcher par exemple) afin d’éviter que votre sang s’accumule (notamment dans vos extrémités). Vous pouvez ensuite pratiquer des étirements statiques. Pensez également à bien vous hydrater et à refaire le plein d’énergie en mangeant.