Avant de commencer

Dans quasiment tous les sports, le processus d’entrainement démarre par une période dédiée à la Préparation Physique Générale (PPG). Préparant graduellement votre corps aux charges d’entrainement futures, c’est une phase où, en matière d’escalade, vous allez généralement grimper beaucoup et à faible intensité (le fameux « volume »).


Considérant le rôle critique que jouent les capacités techniques en escalade, ces séances peuvent aussi être l’opportunité d’apprendre et d’approfondir ces habiletés.

En pratique, c’est une période idéale pour faire des grandes voies ou passer de belles journées à l’extérieur à grimper loin en-dessous de votre niveau maximum. De la même manière qu’il va falloir apprendre à s’entrainer à haute intensité et à forcer, vous allez devoir apprendre à grimper pépère. Mettez de côté votre ego, oubliez le regard des autres, prenez un walkman et soyez patient…


Les frères Anderson, auteurs d’une des bibles de l’entrainement en escalade (« The Rock Climbers Training Manual » aux éd. Fixed Pin, ) préfèrent parler de « base-fitness ». En plus de préparer les fondations de votre cycle d’entrainement à venir, cette phase va établir votre niveau physique de base. Celui-ci correspond à votre condition physique initiale sur lequel va ensuite reposer chaque performance ainsi que les variables de celle-ci (force, puissance et endurance).


Développer un niveau physique de base est un point important, notamment pour les débutants.

Pour les autres, si vous aspirez à créer votre propre programme d’entrainement, commencer par une période axée sur le volume et sur un travail de votre filière aérobie (spécifique à l’escalade) semble tout indiqué.